Marcotte et son cep mèreAu printemps, nous procédons au marcottage de certains pieds de vigne.

Cep avec marcotteLe marcottage consiste à créer un nouveau plant de vigne (ici du chenin blanc) à partir d’un pied déjà existant, de manière à combler les trous laissés par des ceps morts ou arrachés.

 Au moment de la taille,  un long sarment de vigne est laissé afin de l’enterrer en le coudant et en laissant son extrémité ressortir de terre. Aux endroits des « yeux » où poussent normalement les bourgeons, pousseront ici des racines. Le cep « mère » alimente ainsi la marcotte en sève.

Pour que celle-ci aille chercher elle-même au plus profond du sol les nutriments qui lui permettront de grandir, est installée une sorte de garrot avec un fil de fer, entouré à la base de la marcotte. Après avoir grossi, c’est ici que se fera la séparation entre le cep « mère » et le nouveau plant.

Marcottage ou nouveau plant ?

L’avantage du marcottage de la vigne est que la marcotte permet de récolter du raisin dès l’année suivante, par rapport à un jeune plant qui ne produira du raisin qu’au bout de 3 ou 4 ans.
En revanche, c’est une opération qui demande beaucoup de temps et de main-d’œuvre, et qui est donc privilégiée sur des surfaces petites ou moyennes.

Le marcottage de la vigne en vidéo